Le pouvoir auto-destructeur de la pensée négative

"The body achieves what mind believes." Nous avons toutes déjà eu des paroles ou pensées négatives envers nous-mêmes. Ces petites remarques que nous nous lançons parfois le matin dans le miroir, vous voyez le genre! Avez-vous seulement déjà pris la peine de réfléchir aux impacts de ces paroles/pensées sur notre santé mentale? Je dois avouer que je n'y avais moi-même jamais vraiment réfléchi jusqu'à il n'y a pas si longtemps. Avant d'aller plus loin dans la lecture posez-vous la question de savoir combien de fois, aujourd'hui, vous vous êtes auto-critiquées. Peut-être était-ce ce matin devant le miroir avant de se rendre au boulot, ou encore après le lunch du midi en vous disant que vous n'avez pas été assez raisonables compte tenu du wk, ou simplement car vous n'êtes pas parvenues à faire quelque chose qui vous tenait à coeur au boulot? Ce que je tente de surligner ici c'est à quel point ces auto-critiques peuvent êtes présentes dans notre quotidien sans même que nous nous en rendions compte. C'est tellement destructif comme pratique, que ce soit sur l'aspect mental ou physique.

L'exemple le plus parlant et le plus fréquent est simplement celui de cette jeune femme tentant de perdre ses quelques kilos en trop. Elle fait tout, litéralement tout ce qui est nécéssaire de faire. Elle s'est inscrit chez WW, elle a diminué les quantités de chaque aliment, elle a bani les sodas de son alimentation, réduit sa consommation d'alcool et de junk food et pourtant, rien n'y fait! Pourquoi? Je vous invite à lire la suite. Comment est-ce que la pensée négative fonctionne t'elle? Ce n'est clairement pas un secret, la façon dont nous nous percevons peut directement affecter notre moral ainsi que notre santé mentale. La santé mentale forge l'état d'esprit et l'état d'esprit est quant à lui l'élément déclencheur de tout acoomplissement qu'il soit. Comment pouvez-vous espérer réussir telle ou telle tâche en vous conditionnant de manière à la rater (Je n'y arriverai jamais, je ne suis pas faite pour ça, etc)? Il y'a une totale incohérence.

Ce n'est pas tout. La pensée/parole négative peut aussi affecter votre santé physique. Le cerveau, c'est un peu comme le hardware de votre corps. Sur base des pensées, croyances, ou encore émotions transmises, votre corps peut réagir d'une façon parfois non voulue. Reprenons l'exemple de cette jeune femme tentant de perdre ses kilos en trop. Si elle est convaincue qu'elle n'y arrivera jamais, elle se conditionnement inconsciemment dans un état d'esprit défavorable et développera une forme de stress qui peut engendrer le gain de poids, ce qui est l'opposé de ce qu'elle recherchait initialement. Pourquoi utilisons la pensée négative? La pensée négative peut provenir de notre passé, des personnes que nous fréquentons ou simplement de la société.

Aujourd'hui, en tant que femme, nous sommes dans une lutte constante pour rester belle, en forme, jeune! Nous sommes constamment confrontées à des idéaux féminins suréalistes. Ca impacte directement l'image que nous avons de nous mêmes sans parler de notre estime de soi. Nous sommes toutes différentes et donc uniques! L'iamge du corps ne devrait pas être à l'origine des pensées néagtives. Quid des effets secondaires? Il existe énormément d'effets secondaires à la pensée négtaive et l'auto-critique, mais les plus communes sont les suivantes: - Stress,
- Gain de poids,
- Manque de motivation,
- Dépression,
- Troubles sociaux.

A chaque fois que vous ressentirez un de ces effets, posez-vous la question de savoir comment vous vous adressez à vous-mêmes avant de foncer à la pharmarcie ou le psy du village. Demandez-vous ceci: Comment pouvez-vous attendre que votre corps vous fournisse de bons résultats, qu'il soit en accord avec vos désirs, si vous le traiter comme de la merde? Gardez en tête que votre corps est l'unique endroit dans lequel vous devrez vivre, à vie. Prenez-en soin, que ce soit physiquement ou psycologiquement. Comment contrer tout ça? Changez vos perspectives ! Certains problèmes peuvent sembler insurmontables aujourd'hui, mais prenez du recul et demandez-vous si ces problèmes existeront encore dans quelques années. Essayez de transformer la négativité en neutralité, changez votre discours ! Au lieu de dire "Je ne peux pas le faire", dites-vous "C'est plutôt difficile", ou au lieu de dire "Je suis si moche", dites-vous "Je ne suis pas au mieux de ma forme aujourd'hui". Vous avez compris ? Ce n'est pas toujours la réalité : La façon dont vous vous percevez est toujours biaisée. Nous sommes trop durs envers nous-mêmes et exigeons toujours plus. Gardez ça à l'esprit ! Méditez : Pratiquez un peu la médiation. Cela peut sembler ridicule pour certains d'entre vous, mais cela peut certainement vous aider. Après tout, qu'est-ce que ça coûte d'essayer ? Note à vous-mêmes N'oubliez jamais que vous êtes votre seule limite. Quoi que vous décidiez d'entreprendre, vous êtes seules responsables! J'ai lu quleque part que lorsque les pensées ne sont pas en accord avec les actions, nous ne pouvons absolument pas attendre des résultats. Vivez pour vous et pas contre vous! Bise,

Math.

Le pouvoir auto-destructeur de la pensée négative